Prévisions 2021 pour les soins à domicile à une époque inégale

Adrian Schauer Posté sur 2020-12-15 15:26:54

Chaque année, je prends du recul par rapport à la ruée quotidienne pour faire le point sur le paysage des soins de santé à domicile et le rôle de la technologie dans ce domaine. En me basant sur les nouvelles tendances de l’année écoulée,  j’examine les éléments susceptibles d’influer sur le secteur des soins à domicile dans la nouvelle année. Puis, 2020 est arrivé et a rapidement effacé toutes les prévisions. 

Qu’est-ce qui suivra 2020? Cela a été une année d’enfer pour le monde entier, car la COVID-19 a perturbé notre santé, notre économie, notre politique et notre façon de travailler. Aujourd’hui, huit mois après le début de la pandémie, les temps sombres et les défis se poursuivent – des situations qu’il était difficile d’imaginer que nous aurions à affronter en tant que société. 

Pourtant, cette année a été marquée par de nombreux moments de profonde humanité et de lumière, ainsi que par la prise de conscience que cette tragédie absolue pourrait, dans son sillage, laisser un monde changé pour le mieux. Si vous permettez une incursion dans la physique quantique : on pourrait pardonner au lecteur d’être comme le chat de Schrodinger, pris dans un état d’incertitude entre optimisme et pessimisme alors que nous regardons vers l’avenir.

 Avec 40 % des maisons de retraite proches de la fermeture, la transition vers « les soins à domicile » va probablement s’accélérer

Quant à l’avenir proche pour les soins de santé à domicile, appelez-moi un optimiste. 

L’année dernière, à peu près à la même époque, j’ai publié quatre prévisions sans pandémie pour le marché des soins à domicile en 2020, en prévoyant : 

  1. Un passage évolutif des soins au bien-être et, avec lui, un ensemble d’initiatives proportionnelles pour traiter les déterminants sociaux de la santé. 
  2. Le bien-être financier du personnel soignant deviendrait une priorité stratégique pour les agences. 
  3. Un mélange de sources de paiement gagnerait en importance.
  4. Les agences auraient besoin d’une infrastructure informatique qui les préparera au succès dans un secteur en évolution rapide.

Prévisions 2021

Si je devais noter ces prévisions par rapport à l’année en cours, je dirais que les soins ont une fois de plus pris le pas sur le bien-être. Je dirais que les tendances macroéconomiques du marché du travail ont évolué en faveur des soins à domicile  – mais que la sécurité, plutôt que le bien-être financier, est en tête de liste des préoccupations des soignants. En ce qui concerne le pourcentage de patients bénéficiant d’un régime de santé public, je soupçonne que beaucoup d’entre nous étaient sur les nerfs en essayant de défendre les opérations en cours au lieu de chercher de nouvelles occasions. Enfin, s’il y a eu une année de changement rapide nécessitant de nouvelles solutions technologiques, c’est bien en 2020, marquant ainsi la montée en puissance urgente des soins virtuels. 

À la lumière de ce qui s’est passé, je vous présente quatre autres tendances importantes qui, je pense, façonneront le paysage des soins de santé à domicile en 2021. 

 1. De la prestation de soins moins cloisonnée à la gestion holistique des soins

1. De la prestation de soins moins cloisonnée à la gestion holistique des soins

Si les événements de 2020 ont fait pencher la balance bien plus du côté des soins que du bien-être, la gestion holistique des soins est une tendance à long terme qui va continuer à se développer.   

  • Les frontières entre les soins cliniques et personnels sont de plus en plus floues et, avec les déterminants sociaux de la santé, auront un impact croissant sur la prestation des soins dans notre secteur.   
  • Aux États-Unis, nous en avons la preuve avec l’assurance santé Medicare Advantage qui rembourse les soins non médicaux. 
  • Nous voyons également les MCO assumer des contrats davantage axés sur les risques, examiner les déterminants sociaux de la santé pour stratifier les risques et affecter des ressources à moindre coût avant que ne surviennent des événements médicaux plus défavorables tels que les ré-hospitalisations et les visites aux urgences.
  • Des scénarios similaires se déroulent également dans d’autres régions du monde, puisque les réformes du système se poursuivent en Ontario grâce à des équipes de santé complètes, tandis qu’en Australie, les prestataires de soins aux personnes âgées continuent à répandre leurs services de soutien à l’invalidité en vertu du régime NDIS.

 2. COVID-19 va accélérer le transfert du cadre des soins vers le domicile

2. COVID-19 va accélérer le transfert du cadre des soins vers le domicile

La pandémie a créé une occasion unique de démontrer aux systèmes de santé la valeur profonde du secteur de la santé à domicile. En 2021, nous en aurons d’autres preuves : 

  • Les soins à domicile sont une solution de rechange beaucoup plus sûre que les soins collectifs.
  • Les innovations en matière de télésanté sont essentielles à la sécurité des interventions de soins de santé à domicile, et les obstacles à ce changement continueront de disparaître.
  • De plus en plus d’aspects du parcours du patient peuvent se dérouler à domicile, non seulement parce que les patients préfèrent ce cadre de soins, mais aussi parce que la technologie mobile offre de nouvelles possibilités.

 3. Les soins de santé à domicile passeront d’un système prêt à la technologie à un système axé sur la technologie

3. Les soins de santé à domicile passeront d’un système prêt à la technologie à un système axé sur la technologie

Comme l’ont démontré les événements de 2020, la connexion de toute agence n’est plus un bureau physique mais plutôt un nuage. Nous l’avons constaté dans notre entreprise et nous avons vu une exécution magistrale de ce changement dans la base de clients d’AlayaCare : 

  • Une coordination efficace est tout à fait possible à partir du domicile, et dans de nombreux cas plus efficace. 
  • Les gestionnaires de soins gèrent un pourcentage croissant de visites de supervision via la télésanté.
  • La principale expérience de marque des soignants concerne les applications mobiles, car les visites au bureau diminuent. 
  • L’expérience du recrutement et de l’intégration s’est largement déplacée vers le nuage. 
  • L’adoption d’outils d’engagement des patients comme les portails clients et familles n’a jamais été aussi élevée.

4. L’essor de la carrière de soignant

4. L’essor de la carrière de soignant

Une grande partie de l’économie avant la COVID est structurellement défunte. Les détaillants, les gymnases, les agences de voyage et les fournisseurs de divertissement, ou les restaurants ne reviendront pas tous. Regardez le prix de l’action d’Amazon. Une partie du monde traditionnel des affaires et des emplois de service de première ligne qui y sont associés ont été déplacés au profit de programmeurs et d’emplois logistiques de type robotique. Dans ce contexte, la carrière de soignant – très demandée – est sur le point de prendre son envol. 

  • « Soignant » était l’un des emplois à la croissance la plus rapide avant la COVID, et aussi le moins susceptible d’être déplacé par la technologie.
  • Au fur et à mesure que nous maîtriserons les questions de sécurité de la COVID, les soins à domicile deviendront une carrière de plus en plus importante qui fournira un travail significatif.
  • En tant que société et en tant qu’employeurs, nous devons continuer à souligner l’importance de cette profession afin d’attirer et de retenir le personnel.
  • L’économie des petits boulots a été largement décriée comme une force qui érode les droits des travailleurs. Si elle est bien faite, la prestation de soins peut offrir un mélange optimal de flexibilité et de stabilité. C’est notre défi en tant qu’industrie.

De 2016 à 2026, il y aura 7,8 millions d’ouvertures de soins directs.

En fin de compte, si 2020 nous a appris que toute « prédiction » peut être facilement effacée, il semblerait certainement que les événements de cette année élèvent l’industrie mondiale des soins de santé à domicile à une position de grande importance.

Quoi qu’il en soit, nous devons avoir des conversations de plus en plus solides et honnêtes sur l’orientation des soins à domicile, afin que les agences et les clients soient prêts à réussir et à obtenir de meilleurs résultats en 2021 et au-delà. À cet effet, avez-vous des prévisions pour l’année prochaine? Que pensez-vous de ce que j’ai présenté ici?

Que l’optimisme s’installe après une année au cours de laquelle il s’est largement senti hors de portée.

28 % des agences de santé à domicile n’utilisent aucune technologie pour fournir des soins.